Trouver le bon médecin

Savoir quels sont ses diplômes, s’il exerce en secteur 1 (honoraires fixes) ou 2 (honoraires libres).

 

Savez‐vous que si vous allez voir un pneumologue sans passer par votre médecin traitant,

au lieu de payer 2 € de votre poche, vous en payerez au moins 11 (non respect du parcours de soins) ?

 

Dernières informations sur les médecins

Nos informations proviennent d’organismes officiels :
Ordre des médecins, CNAM, mutuelles santé & ministère de la santé

Création d'un secteur optionnel et revalorisation des spécialités cliniques

Vendredi 1 juillet 2011 à 7h10

Source : Le Quotidien du Médécin

L’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (UNCAM) a remis aux syndicats de médecins libéraux son projet de convention médicale le 30 juin 2011.

Lire la suite..

L'assurance maladie révèle une progression continue des dépassements d'honoraires et des médecins exerçant en secteur 2

Jeudi 23 juin 2011 à 7h12

Source : Assurance Maladie

Une étude menée par l’Assurance Maladie et rapportée le 17 mai 2011 montre que pour certaines spécialités ou dans certaines zones géographiques, il existent d’importants dépassements d’honoraires. Cette étude montre notamment qu’en 2010 plus de 4 médecins spécialistes sur 10 sont installés en secteur 2 et ces médecins facturent donc des compléments d’honoraires aux tarifs conventionnels avec d’importantes variations selon les spécialités considérées :

  • 85% des chirurgiens libéraux exercent en secteur 2,
  • plus de 50% pour les ORL, ophtalmologues ou gynécologues
  • mais moins de 20% des radiologues, pneumologues ou cardiologues, qui sont eux majoritairement installés en secteur 1

Lire la suite..

Des négociations pour une nouvelle convention médicale et donc de nouveaux tarifs

Vendredi 15 avril 2011 à 7h14

Source : Syndicats de médécins

Le 7 avril 2011, les négociations ont repris entre l’Assurance Maladie et les syndicats de médecins libéraux pour rédiger une nouvelle convention médicale et apporter des solutions aux difficultés d’accès aux soins. Il s’agirait notamment de donner lieu par exemple à une nouvelle rémunération pour les missions du médecin traitant (telles que la coordination ou le suivi) qui sont consommatrices en temps et non valorisées aujourd’hui ou encore de revaloriser des spécialités cliniques comme la pédiatrie ou la psychiatrie. Mais il y a aussi de manière plus générale la création de mesures pour lutter contre la désertification médicale et de mieux encadrer les dépassement d’honoraires.  “Notre objectif est d’aboutir d’ici le 30 juin”, a déclaré le directeur général de l’assurance maladie, Frédéric van Roekeghem mais ces négociations s’inscrivent aussi dans un climat de restrictions budgétaires.

La télémédecine : une réalité au quotidien pour les patients?

Jeudi 14 avril 2011 à 7h16

Source : Legifrance

Le Décret n° 2010-1229 du 19 octobre 2010 dernier relatif à la télémédecine a ouvert la voie à un nombre de nouvelles manières d’interagir à distance avec les médecins pour les patients.

Lire la suite..