Tout savoir sur l'appareillage auditif et les prothèses auditives

Pour qu’un appareillage soit réussi avec succès, il est important de réaliser chacune des étapes avec le plus grand soin. Dans votre centre Clarté Audition, nous prenons le temps de répondre à chacune de vos questions sans jamais précipiter les choses. Un seul impératif pour entamer les démarches vers l’appareillage : être muni d’une prescription médicale.

Dans un premier temps, votre audioprothésiste réalisera une anamnèse qui consiste à relever des renseignements administratifs (nom, prénom etc.), cliniques (antécédents ORL, médicaux, origine de la perte auditive etc.), sociologiques et techniques.

Ensuite, votre audioprothésiste procédera aux examens prothétiques en commençant par une otoscopie, une audiométrie tonale au casque (recherche du seuil d’audition mais aussi du seuil d’inconfort), une audiométrie vocale au casque (répétition de mots) puis une audiométrie vocale en champ libre (permettant ainsi de mesurer la capacité de compréhension des 2 oreilles en même temps).

Une fois les tests réalisés, le spécialiste de l’audition prendra une empreinte de votre oreille afin de réaliser un embout « sur-mesure ».

Pourquoi appareiller les deux oreilles

L'audioprothésiste vous conseille, le type de prothèse qui correspond le mieux à votre perte auditive. D’abord, la voie et le mode d’appareillage : conduction aérienne (le plus courant) ou conduction osseuse (si impossible d’appareiller en « aérien »), monaurale ou binaurale. Dans la plupart des cas, il est important d’appareiller les 2 oreilles afin d’éviter un déséquilibre physique et auditif. Cela permet une meilleure compréhension, surtout dans le bruit, ainsi qu’une meilleure localisation du son.

Si une seule oreille est appareillée, l'intelligibilité de l'oreille qui ne sera pas appareillée se dégradera plus rapidement car elle sera moins sollicitée.

Mais parfois, il arrive que l’audioprothésiste n’appareille qu’une seule oreille :

  • si la perte auditive ne concerne qu'une seule oreille
  • si la compréhension est meilleure en n’appareillant qu’une oreille ou si médicalement, une oreille est inappareillable

 

Le prix des appareils auditifs

Le prix d'une prothèse auditive varie de 400€ - 2000€ par oreille.

Les différences de prix chez un même audioprothésiste s'expliquent par des gammes différentes pour chaque type d'apparei: 

Pour les bénéficiaire de la CMU, l'Assurance Maladie assure la prise en charge totale d’un appareil auditif externe tous les deux ans, dans la limite de 438€ qui est donc le prix de l'appareil de base.

L'entrée de gamme sont des appareils qui coûtent entre 800€ et 1000€.

Les appareils haut-de gamme coûtent entrent 1400€ et 2000€

La qualité du traitement de la parole dans le bruit n'est présente que pour les appareils à partir du milieu de gamme.

Ce qui va différencier un appareil qui coûte 1000€ ou 1500€ ce sont les bandes de fréquence et la précision avec laquelle se font les réglages. Les réglages se font par bande de fréquence. Pour un produit entrée de gamme on va séparer votre audition en 4 bandes, pour un milieu de gamme en 8 bandes, pour un haut de gamme en 12 bandes et pour un très haut de gamme en 16 bandes.

Les différents appareils

L’audioprothésiste déterminera ensuite quel type d’appareil est le mieux adapté (intra, contour, RITE, BAHA…).

Bien entendu, le choix de l’appareillage, dans son intégralité, se fait en accord avec vos préférences, et votre audioprothésiste prendra le temps de vous expliquer sa sélection.


Seuls les appareils en conduction aérienne sont décris ici.

L’intra-auriculaire : considéré comme l’aide auditive la plus discrète, c’est aussi celle qui aura le plus d’inconvénients quant au confort physique. Il est réservé pour les pertes auditives légères à moyennes, principalement sur les fréquences graves. Dans le cas d’une presbyacousie (perte accentuée sur les fréquences aigues), l’intra-auriculaire n’est pas conseillé. Il est également déconseillé en cas de conduit auditif trop étroit, de malformation de ce dernier, de sécrétion importante de cérumen ou de sueur. Il apporte cependant pleinement satisfaction lorsqu’il est adapté dans des cas ciblés.

Le contour d’oreille : c’est l’appareil le plus puissant mais aussi le moins discret même si aujourd’hui de grands progrès esthétiques ont été réalisés. Il s’adapte à toute les pertes auditives à condition de réaliser un embout sur-mesure correspondant au type de perte auditive (taille de l’évent etc.). C’est le plus résistant des appareils auditifs. Le contour d'oreille classique est adapté si vous ne manipulez pas très bien car sa taille n'ets pas trop petite.

 L’open fitting : Il s’agit d’un petit contour d’oreille avec un micro-tube. Il est le plus souvent utilisé pour palier les pertes auditives accentuées sur les fréquences aigues. Le conduit auditif reste aéré ce qui permet aux fréquences graves, généralement bien conservées, d’atteindre naturellement le tympan. L’inconvénient est qu’il ne s’adapte que sur des pertes auditives légères à moyenne et est déconseillé pour les pertes auditives évolutives à cause du côté restreint de sa cible de correction.

Le RITE : traduit par « receiver in the ear » ce qui signifie que l’écouteur n’est plus au niveau du contour, mais directement exporté dans l’oreille. il mesure 2 cm au maximum. Le premier appareil de ce type est sorti en 2007. L’avantage de cet appareil est que vous n'avez pas la sensation de "bouchon" et de sons électroniques que l’on peut obtenir une amplification digne d’un contour classique, pour un confort physique inégalé et une discrétion incomparable. Il est préconisé pour des pertes auditives moyennes à sévères. Il est cependant déconseillé dans le cas de sécrétion importante de cérumen ou de sueur. Il est aussi à noter que le RITE utilisant des piles plus petites il faut les changer plus souvent (tous les 5 jours environ).

Bien entendu, chaque type d’appareil existe dans toutes les gammes. N’hésitez pas à demander conseil à votre audioprothésiste.

 

Les accessoires d’aide à la communication

Lorsque l’on est atteint de surdité, le quotidien se transforme et c’est souvent dans le domaine social que les conséquences sont les plus dures à supporter. Afin de résoudre ce problème, des accessoires d’aide à la communication ont été créés et sont tous disponibles dans votre centre Clarté Audition.

Les téléphones amplifiés : ils permettent d’amplifier la sonnerie ainsi que le son de l’écouteur.

Les téléphones à large touches : pour les personnes atteintes de cécité.

Les casques pour télévision : ils permettent d’entendre et de comprendre les émissions télévisées sans faire subir à votre entourage une augmentation du volume général.

Les assistants d'écoute vendus en pharmacie (de type Octave) : ce sont des oreillettes auditives numériques pré-réglées qui amplifient les sons pour apporter un meilleur confort d’écoute aux personnes ressentant des gênes auditives légères.

 

AUTRES SUJETS SUR LE THEME DE L'AUDITION :

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents