Les médecines alternatives : Définition

Source: Fourmisanté

Une récente tribune, signée par 124 professionnels de la santé, décriant la médecine douce a souligné, a contrario, l'importance prise par ces nouvelles pratiques. Plus de 6000 médecins en France ont ajouté une spécialité de médecine alternative à leur pratique de base. 4 de ces spécialités (homéopathie, acupuncture, mésothérapie, ostéopathie) sont dûment reconnues par l'ordre des médecins. Entre autres exemples, l'OMS qui ne recense pas moins de 400 pratiques de médecine parallèle a lancé son 2ème plan stratégique (2014-2023) pour le développement des médecines alternatives et complémentaires.

Cette prise en compte institutionnelle de la médecine parallèle reflète l'engouement des populations pour des formes de prise en charge de leur santé complémentaires ou parallèles à celles basées sur les enseignements académiques. Sur les 400 pratiques recensées par l'OMS, environ 200 sont exercées en France, et une soixantaine bénéficie d'une certaine popularité. Elles peuvent être classées en 7 grandes catégories.

Les thérapies manuelles

Ce sont les thérapies basées sur une manipulation ou un travail spécifique, non conventionnel, sur tout ou partie du corps.

  • Suivant la technique utilisée ou la partie du corps concernée, le praticien en médecine douce, spécialisé dans cette catégorie, fait de l'ostéopathie, de la fasciathérapie (travail des fascias), du rolfing (travail des fascias), de la réflexologie (travail de la voûte plantaire), de la chiropratique ou encore de l'étiopathie (manipulation ancestrale). Toutes ces pratiques sont assez proches les unes des autres.
  • Exigeant des techniques particulières et s'exerçant sur des organes précis, l'iridologie (diagnostic par l'oeil), la mésothérapie (injection très localisée d'une solution médicamenteuse), et la kinésiologie (travail sur les postures et les gestes) contribuent également à remédier aux dysfonctionnements corporels.
  • Enfin, peuvent être également classées dans cette catégorie, les pratiques auto administrées comme l'auto massage, le do-in ou le shiatsu, voire le pilates ou le bain dérivatif qui consistent à exercer soi-même des pressions appropriées sur son propre corps, avec ou sans appareil dédié.

Les thérapies par les plantes

Il s'agit essentiellement de chercher à profiter des principes actifs présents dans les plantes ou leur essence, soit en les consommant, soit en les appliquant sous forme d'emplâtre, soit par fumigation.

Entrent dans cette catégorie, la phytothérapie, l'aromathérapie (essences), les fleurs de Bach (essences), la médecine dosimétrique (doses précises et progressives d'alcaloïdes et de glucosides) et la gemmothérapie (macérat glycériné de jeunes pousses).

Les thérapies par l'alimentation

" Que ton alimentation soit ta première médecine " disait Hippocrate au Vème siècle avant J-C.

Beaucoup de pratiques actuelles continuent à s'inspirer de ce principe telles que, par exemple :

  • le régime seignalet excluant produits laitiers et produits avec gluten ;
  • l'apithérapie, régime à base de miel ;
  • le végétalisme, régime sans produits animaux ;
  • la macrobiotique ou zen macrobiotique, régime selon le ying et le yang ;
  • le régime avec compléments alimentaires (vitamine D, probiotique, ...);
  • Le kombucha ou la boisson santé au champignon de longue vie ;
  • le jeûne thérapeutique.

Les thérapies énergétiques

Ce sont les thérapies fondées sur le rééquilibrage des flux énergétiques qui irriguent le corps humain. La plus connue est l'acupuncture. Il en existe bien d'autres telles que :
  • le biomagnétisme(rééquilibrage du ph avec des aimants);
  • la magnétothérapie;
  • la bioénergie (harmonisation des chakras);
  • le reiki (rééquilibrage par imposition des mains);
  • le biofeedback (autorégulation des réactions physiologiques).

Les thérapies psychiques ou spirituelles

Les médecines alternatives font une large place aux méthodes qui permettent d'apaiser le mental et de mieux réguler les flux communicationnels. C'est dans cette catégorie que se trouvent, entre autres, les spécialistes de l'hypnose, de la PNL (programmation Neuro Linguistique), de l'AT (Analyse Transactionnelle), de l'EMDR (désensibilisation par mouvements oculaires), de la psycho généalogie, de la méditation (yoga, zen, qi qong), de l'art-thérapie, de l'eutonie (ou technique Alexander) ou encore de la biodanza (basée sur le principe biocentrique).

Les thérapies holistiques

Un large pan de la médecine alternative est constitué par des pratiques ancestrales fondée sur une approche centrée aussi bien sur le corps que sur l'esprit. C'est la raison pour laquelle elles sont dites holistiques.

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents