Tests de grossesse en vente libre ?

Source: fourmisanté


Quoi de neuf sur le front des dépenses de santé des français ? (notre combat chez fourmisanté pour ceux qui n'avaient pas suivi) 

Pour la vente libre de tests de grossesse et tests d'ovulation, deux ministres (pas de noms, pas de pub, ils se battent pour la bonne cause ) se sont prononcés cette semaine,  en ce sens après le dépôt d'un amendement par la sénatrice PS du Haut Rhin Patricia Schillinger. 

C'est le petit pavé dans la mare cette semaine , qui est toutefois bien assez conséquent pour que les voix s'élèvent : 

Gilles Bonnefond Président de l'union des syndicats des pharmaciens d'officine (USPO) y voit une déclaration de guerre et propose que les pharmaciens ne fassent pas réélire les maires qui voteront cet amendement . Il n'avait pas d'arme nucléaire sous la main sans quoi, le bouton rouge aurait certainement été activé  pour ce crime suprême privant les parmaciens d'un petit pourcentage des 37 millions d'euros estimés pour ces marchés. 

Le grand méchant loup de la grande distribution est pointé du doigt et une fois de plus on imagine l'adolescente en détresse entre les mains de l'affreux chef de rayon. 

22 000 pharmacies à protéger en France, leurs prérogatives et les prix forts. Sinon, attention François, les 22 000 Pharmaciens qui reçoivent des millions de Français chaque jour les feront immédiatement changer de bord et voter contre toi , le grand réformateur, bien connu pour ses réformes de fond. 

Nous pensons chez Fourmisanté que la transparence des prix est une condition préliminaire à tout débat dans un pays qui vit simplement au dessus de ses moyens.

Ne croyez pas que la grande distribution y soit favorable, Auchan, Carrefour et Leclerc (qui préfère éditer lui même ses comparateurs selectifs) ont  refusé de communiquer les prix de leurs articles parasanté  à Fourmisanté, pendant que de nombreux pharmaciens jouent le jeu. 

Nous dérivons de notre rôle de simple acteur de la transparence des prix, mais franchement est ce le bon combat que de défendre les privilèges passés de réseaux de distribution à prix fort ou ne vaudrait il pas mieux  avancer sur l'énorme contribution des Pharmaciens à la santé publique , en rémunérant les actes ou les conseils ? 

Nous publierons les prix en temps réél des points de ventes physiques ou Internet de tout ce qui concerne la santé des français.

Si ce projet voit le jour ou si François fait marche arrière comme avec chaque corporation , nous publierons les tarifs , en temps réél. 

A lire l'excellent  article du monde.fr  : 

http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/09/12/test-de-grossesse-vers-la-fin-du-monopole-des-pharmacies_3476286_1651302.html



 






 

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents

  • Alzheimer : Plusieurs médicaments ne seront plus remboursés par l'état

    Lire la suite
  • Top 5 conseils pour ne pas attraper de coups de soleil à moindre coût

    Lire la suite
  • Les médecins de garde, ce qu'il faut savoir en 4 points

    Lire la suite