Mucomyst®

Les maux de l'hiver
Source: Fourmisanté

Mucomyst® est un fluidifiant bronchique.

Il peut être acheté sur internet sous forme :

  • de poudre orale (boîte contenant 18 sachets de 200 mg), de 1,90 à 5 € soit un prix moyen de 3,50 €,
  • de suspension buvable (flacon de 120 ml soit 24 mesurettes de 5 ml), environ 3,28 €.

Ce médicament n’est pas remboursé par la Sécurité sociale.

 

Dans quel cas utiliser Mucomyst® ?

 

 

Mucomyst® est un médicament à utiliser en cas de toux grasse lorsqu’il existe des difficultés à expulser le mucus (bronchites aiguës notamment). En fluidifiant les sécrétions bronchiques, Mucomyst® favorise leur expulsion au cours du phénomène de toux.

Ce traitement est déconseillé en cas de bronchite chronique.

Le principe actif de ce médicament est l’acétylcystéine. De fait, Mucomyst® est susceptible d’entraîner des douleurs abdominales des nausées et une diarrhée.

 

Comment utiliser Mucomyst® ?

 

 

Mucomyst® peut s’employer aussi bien pendant qu’en dehors des repas. Il suffit de dissoudre le sachet de poudre dans un demi-verre d’eau ou d’avaler directement une cuillère-mesure (si on utilise Mucomyst® sous forme liquide). 

  • Chez les enfants de 2 à 7 ans : prendre une mesurette de Mucomyst® deux fois par jour.
  • Chez les personnes âgées de plus de 7 ans : prendre un sachet ou une mesurette de Mucomyst® trois fois par jour.

Ce traitement peut être stoppé dès que les symptômes ont disparu. Il est dans tous les cas préférable ne pas utiliser Mucomyst® plus de 5 jours (jusqu’à 10 jours maximum chez les enfants).

Remarque : Mucomyst® ne convient pas aux enfants de moins de 2 ans.

 

Recommandations

 

 

Pour favoriser l’évacuation du mucus bronchique, il est important de faire en sorte d’éviter la fumée du tabac et la pollution, d’humidifier l’air que l’on respire et de boire abondamment.

La kiné respiratoire peut être une solution chez les plus jeunes ou les personnes âgées mais elle reste sujette à controverses.

 

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.