Le virus de la grippe progresse

Les maux de l'hiver

Au 26 décembre 2012, le virus de la grippe continue de progresser sur le territoire français. A ce rythme là, les critères de franchissement du seuil épidémique GROG (le réseau des Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe) seront certainement atteints ce week-end.

Selon les données fournies par le réseau des GROG, au cours de la 51ème semaine de 2012 (du 17 au 23 décembre), la fréquence des consultations pour manifestation grippale continue de progresser. Cette année, les cas de grippe se manifestent plus tôt que l’an passé et approchent des 500 000 (taux atteint fin janvier au cours de l’hiver 2011-2012).

Les médecins généralistes et les pédiatres qui fournissent ces informations indiquent que les virus détectés sont essentiellement de trois types : deux de type A, le H1N1 et le H3N2, et un de type B.

La progression constante des cas d’infections respiratoires aiguës avec symptômes grippaux pourrait amener à franchir le seuil épidémique des GROG ce week-end, peu avant le jour de l’an. Néanmoins, en ce qui concerne les bronchiolites (dues au virus respiratoire syncytial, ou VRS), les choses semblent se calmer avec une diminution du nombre de cas.

Les régions les plus touchées par la grippe sont les régions :

  • Nord (virus A et B stables),
  • Picardie (virus A stable),
  • Alsace (virus de type A en progression),
  • Ile-de-France (virus A et B stables),
  • Centre (virus A et B stables),
  • Bourgogne (virus A et B stables),
  • Poitou-Charentes (virus en progression),
  • Rhône-Alpes (virus A et B stables),
  • Aquitaine (virus A et B stables),
  • PACA (virus A et B en progression).

Pour éviter le plus possible d’être victime de cette pathologie virale, quelques mesures d’hygiène élémentaires doivent être observées :

  • aérez votre maison et l’endroit où vous travaillez pendant quelques minutes chaque jour ;
  • lavez-vous soigneusement les mains en rentrant chez vous, en cuisinant, en passant à table et après être allé aux toilettes ;
  • si nécessaire, portez un masque chirurgical si vous êtes malade (pour éviter de contaminer les autres) ou si votre enfant l’est et que vous devez le changer ;
  • n’oubliez pas d’éternuer dans le creux du coude et de mettre la main devant la bouche lorsque vous toussez.
Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.