Soigner une sinusite, combien ça coûte ?

Les maux de l'hiver
Source: Fourmisante

Une sinusite est une inflammation de la muqueuse d’un ou de plusieurs sinus. Les sinus sont des cavités creusées à l’intérieur des os de la face et qui communiquent avec les fosses nasales. C’est une maladie assez fréquente puisqu’elle concerne entre 10 et 15 % de la population et aussi bien les adultes que les enfants.

Généralement, les sinusites apparaissent suite à une rhinite (infectieuse, allergique ou inflammatoire) ou à un problème dentaire dans le cas de la sinusite maxillaire.

On distingue plusieurs types de sinusites :

  • les sinusites aiguës dont les symptômes durent moins d’un mois,
  • les sinusites subaiguës qui présentent les mêmes symptômes mais durent entre un et deux mois,
  • les sinusites à répétition qui se caractérisent par au moins trois épisodes de sinusites aiguës par an,
  • les sinusites chroniques qui durent plus de deux mois et dont les symptômes s’accompagnent de modifications morphologiques visibles aux examens médicaux.

Dans les sinusites aiguës de l’adulte, le pneumocoque (Streptococcus pneumoniae) est retrouvé dans 25% des cas.

Prévenir la sinusite

Il est possible de prévenir la sinusite, notamment afin de s’épargner les violentes douleurs qu’elle entraîne et d’éviter ses éventuelles complications, souvent très graves.

Pour cela, il faut surtout :

  • éviter les rhinites :
    • en se lavant soigneusement les mains,
    • en évitant d’entrer en contact avec des personnes malades,
    • en se prémunissant des rhinites allergiques en évitant les allergènes et la pollution,
  • pratiquer une activité physique,
  • avoir une alimentation saine et équilibrée,
  • limiter son stress,
  • ne pas fumer,
  • limiter l’utilisation des sprays nasaux de décongestionnants à trois jours.

Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin en cas :

  • de douleurs au niveau des sinus (pommettes et front notamment),
  • de troubles visuels et de gonflement au niveau des orbites.

Il faudra également faire attention, en cas de sinusite, à ne pas se baigner et à éviter autant que faire se peut les voyages en avion (ou gare aux douleurs en phase d’atterrissage).

Nettoyage des fosses nasales

Le nettoyage des fosses nasales est généralement préconisé en cas de sinusite et à répéter de deux à trois fois par jour. Il consiste à placer la tête à l’horizontale et à faire passer dans la narine du haut, à l’aide d’une pipette, une solution qui ressortira par la narine du bas. Cette méthode de nettoyage très facile à mettre en œuvre est relativement efficace.

Vous pouvez soit utiliser du sérum physiologique (2 € les 30 doses) soit préparer vous-même un mélange avec :

  • deux grosses cuillères de sel non raffiné (sel gris),
  • une cuillère à café de bicarbonate de sodium (2 € les 500 g)
  • un litre d’eau.

Mouchez-vous bien le nez après le lavage sans renifler pour éviter de faire remonter la solution dans les sinus.

Remarque : ce traitement est valable aussi bien pour les sinusites aiguës que pour les sinusites chroniques.

Chirurgie pour traiter les sinusites

La chirurgie peut prendre en charge les sinusites mais seulement dans des cas très spécifiques, par exemple s’il y a des polypes, une déviation de la cloison nasale ou que les traitements médicamenteux ont échoué.

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.