Soigner une otite, combien ça coûte ?

Les maux de l'hiver
Source: Fourmisante

L’otite est une infection du conduit auditif d’origine virale qui est très fréquente. C’est même la pathologie la plus répandue chez les enfants de plus de 2 ans et de moins de 6 ans. On estime qu’à l’âge de 3 ans, plus de 80 % des enfants ont déjà eu au moins une otite aiguë.

Prévention de l’otite

Pour prévenir une otite quelques conseils simples doivent être observés.

  • Eviter de nettoyer les oreilles avec des cotons-tiges. Utilisez plutôt un cure-oreille (2 € en vente en pharmacie). Introduisez le cure-oreille en plaçant le côté courbé près de  la paroi de l’oreille et retirez-le avec délicatesse en ramenant le cérumen qui se trouve dans le conduit.
  • En cas de rhume, pour éviter que les microbes n’atteignent l’oreille (via un conduit reliant la gorge à l’oreille : la trompe auditive), nettoyez correctement vos fosses nasales en vous mouchant avec soin et en les nettoyant avec du sérum physiologique (2 € les 30 dosettes) ou avec de l’eau salée.
  • Faites en sorte d’éviter les maux d’oreille lorsque vous vous trouvez dans un avion ou en montagne en pratiquant la méthode Valsalva : fermez la bouche, pincez vos narines avec vos doigts et soufflez fort ou déglutissez.

Traitement allopathique de l’otite

Si les douleurs s’accompagnent d’une fièvre importante ou de grands frissons il est nécessaire d’appeler les urgences. Consulter un médecin sera également nécessaire si du liquide s’écoule de l’oreille (pus ou sang).

Quoi que la guérison des otites aiguës soit spontanée dans la quasi-totalité des cas au cours de la deuxième semaine de la maladie, les médecins mettent régulièrement en place un traitement allopathique essentiellement antalgique.

Ils gardent également l’enfant sous surveillance et peuvent éventuellement l’adresser à un ORL.

Antalgiques

Il est parfois possible de calmer la douleur en plaçant du chaud dessus : bouillotte pas trop chaude, chaufferette ou bonnet par exemple.

Le traitement antalgique (contre la douleur), lui, se veut également antipyrétique (contre la fièvre). On préconise le plus souvent du paracétamol (1,90 €).

Des gouttes auriculaires anesthésiques peuvent également être prescrites pour soulager la douleur :

  • Aurigoutte® (6,97 € non remboursé),
  • Otipax® (2,65 €) sans ordonnance (remboursé à 15% avec ordonnance),
  • Otylol® (1,88 €) sans ordonnance (remboursé à 15% avec ordonnance),
  • Panotil® (2,52 €, remboursé à 30%).

De même, un vasoconstricteur peut être préconisé : Osmotol® (6,81 €) sans ordonnance (non remboursé).

Anti-inflammatoires

L’otite étant une inflammation (-ite), des anti-inflammatoires sont prescrits. L’administration d’ibuprofène est possible dès l’âge de 3 mois :

  • Acide tiaprofénique, idéal pour traitre la douleur des inflammations ORL (3,50 €),
  • Advil® 20 mg/ml enfant et nourrisson en suspension buvable arôme fraise (3,53 €),
  • Antarène® 20 mg/ml enfant et nourrisson en suspension buvable arôme fraise des bois (2,24 €),
  • Nifluril®, tout spécialement indiqué en cas d’infection ORL (3,02 € en gélule ou 2,50 € les suppositoires de 400 mg dont il est possible d’administrer la moitié aux nourrissons de plus de 6 mois),
  • Nurofenpro® 20 mg/ml enfant et nourrisson en suspension buvable arôme orange (2,95 €).

Antibactériens

Des solutions antibactériennes antibiotiques à instiller dans l’oreille peuvent également êtres prescrites :  

  • Oflocet® solution auriculaire (6,15 € les 20 unidoses jetables, remboursés à hauteur de 30%) ou son générique Ofloxacine (4,89 €),
  •  Otofa® (3,59 € les 10 ml, remboursable à 65%).

Un cran au-dessus on retrouve les solutions contenant un corticoïde :

  • Antibio synalar® (2,79 € les 10 ml, remboursable à 30 %),
  • Auricularum® (7,25 € les 10 ml, remboursable à 30 %),
  • Framyxone® (2,23 €, remboursable à 30 %),
  • Panotil® (2,52 €, remboursable à 30 %),
  • Polydexa® (2,60 €, remboursable à 30 %).
Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.