Combien ça coûte de soigner une sciatique ?

La sciatique
Source: Fourmisante

En France, les douleurs sciatiques entraînent chaque année 2 240 000 consultations. On recense ainsi 8 cas de sciatiques pour 1 000 individus ce qui représente 435 000 cas par an.

Une sciatique est une inflammation d’un des deux nerfs sciatiques (il y en a un à gauche et un à droite) qui circulent depuis la colonne lombaire (dans le bas du dos) jusqu’aux pieds. Le nerf sciatique est épais comme un pouce ce qui en fait le plus volumineux de tous les nerfs.

Ce nerf peut être comprimé sur son trajet ou à son origine ce qui va l’irriter et provoquer une douleur vive le plus souvent dans la fesse et à l’arrière de la cuisse mais potentiellement jusqu’au pied.

Ce sont les hommes qui sont les plus touchés par ces douleurs sciatiques (58%) et celles-ci apparaissent dans 80 % des cas au cours d’une activité professionnelle ou sportive.

Diagnostic de la sciatique

Le diagnostic de la sciatique est le premier à entraîner des frais conséquents. En effet, procéder au diagnostic est essentiel pour orienter le traitement. Pour cette raison identifier et repérer l’origine de la sciatique est indispensable.

Il faudra donc consulter un médecin qui procédera à  l’anamnèse (interrogatoire) et à l’examen clinique. Le prix est celui d’une consultation classique chez un médecin soit :

  • 23 € chez les médecins conventionnés de secteur 1 (15,10 € remboursés par la Sécurité sociale soit 7,90 € à votre charge),
  • 25 € chez un rhumatologue de secteur 1(15,50 € remboursés soit 9,50 € de votre poche),
  • des honoraires libres chez les praticiens de secteur 2 (remboursés  dans tous les cas 15,10 €).

Interviennent ensuite les examens complémentaires :

  • radiographies (pour les sciatiques de plus de 10 jours) : 66,42 € ;
  • scanner (pour les douleurs hyperalgiques et ne cédant pas aux traitements de base) : environ 145 € (105 € de forfait technique pris en charge à  100% par la Sécurité sociale et 40 € d’honoraires) ;
  • saccoradiculographie (ponction lombaire et injection de produit opaque iodé dans le canal vertébral à la recherche d’une hernie) : environ 155 € (dont 105 € de forfait technique pris en charge à  100%) ;
  • IRM (notamment pour différencier une fibrose d’une hernie) :
    • forfait technique à taux plein 244,68 € ou 85,68 € à taux réduit (prise en charge de 100 %),
    • honoraires du radiologue : 69 € pour un professionnel de secteur 1 et entre 69 et 155 € pour un professionnel de secteur 2 ;
    • scintigraphie osseuse : entre 100 et 300 €.

Ces examens sont remboursés à 70% par la Sécurité sociale si vous passez par votre médecin traitant ou 30 % dans le cas contraire. Les mutuelles peuvent payer le complément.

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents