Surveiller son taux de cholestérol, combien ça coûte ?

Source: Fourmisante

L’hypercholestérolémie concerne environ 30% des adultes. Ce trouble correspond à un taux de cholestérol sanguin trop élevé.

Lorsqu’on est traité pour réguler son taux de cholestérol ou lorsqu’on à près de 50 ans, on réalise des bilans lipidiques réguliers afin de s’assurer que le taux de cholestérol est stable (inférieur à 2 g par litre de sang).

Remarque : 2 adultes sur 3 ont un taux de cholestérol trop élevé mais l’ignorent.

Qui doit faire un bilan lipidique ?

On est amené à faire un bilan lipidique permettant d’évaluer la quantité de cholestérol sanguin à partir de 60 ans chez les femmes et à partir de 50 ans chez les hommes.

De même, les personnes à risque devront être suivies de près par le corps médical. C’est notamment le cas :

  • des diabétiques,
  • des personnes ayant des problèmes cardiaques,
  • des obèses ou des personnes en surpoids,
  • des fumeurs,
  • des personnes ayant des antécédents familiaux de problème vasculaire…

En revanche, en l’absence de facteur de risque, il n’est pas nécessaire de faire doser son cholestérol plus d’une fois tous les 5 ans.

Combien coûtent les bilans lipidiques ?

Un bilan lipidique est un examen de biologie médicale qui coûte entre 18 et 25 €.

La prise de sang (incluse dans ce montant) coûte en principe plus cher quand elle est effectuée par un biologiste (3,78 €) que quand elle est effectuée par un technicien ou un infirmier (2,88 €). En revanche, les actes de laboratoires n’entraînent pas de dépassements d’honoraires.

La prise de sang doit être réalisée à jeun pour éviter les faux résultats. Il faudra donc la prévoir à l’avance et ne pas manger pendant les 12 heures qui la précèdent.

Comment est remboursé un bilan lipidique ?

Si le bilan est prescrit par votre médecin et que vous disposez donc d’une ordonnance, la Sécurité sociale remboursera 60% du montant des analyses directement via votre carte vitale : 2,24 € (la base de remboursement est de 5,40 €).

Remarque : si vous avez oublié votre carte vitale ou que celle-ci n’est pas à jour vous devrez régler la totalité du montant des analyses aux laboratoires. Vous renverrez par la suite  la feuille de soins qui vous aura été remise accompagnée de l’ordonnance à votre caisse d’Assurance maladie pour être remboursé.

Le montant restant devra être payé directement au laboratoire. Ces frais sont pris en charge par les mutuelles et vous pouvez être dispensé du paiement en fournissant votre carte de mutuelle au laboratoire le jour des analyses.

Vous pouvez également être tenu de payer le ticket modérateur (sauf si vous êtes titulaire de la CMU complémentaire, par exemple), c’est à dire une avance sur les frais que vous vous ferez par la suite rembourser par votre mutuelle.

Resteront à votre charge les 1 € de participation forfaitaire incompressibles.

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents