Tanakan médicament

Source: Fourmisanté

 Tanakan est un médicament vasodilatateur destiné à faciliter la circulation sanguine.

Il se présente sous différentes formes :

  • en comprimés de 40 mg de couleur brun-rouge en boîtes :
    • de 30 (5,39 €),
    • de 90 (15,69 €),
    • en solutions buvables (aromatisées à l’orange ou au citron) dans des flacons en verre jaune équipés de mesurettes graduées :
      • de 30 ml (5,31 €),
      • de 90 ml (15,46 €).

Ce médicament n’est plus remboursé par la Sécurité sociale depuis mars 2012 

Quand utiliser  Tanakan® ?

 Tanakan® est un médicament qui s’utilise lorsqu’on présente différents types de symptômes :

  • des troubles du comportement et des troubles de la mémoire liés à l’âge (en dehors de pathologies telles que la maladie d’Alzheimer),
  • des troubles de la vue ayant une origine vasculaire (dus à une mauvaise circulation sanguine),
  • des troubles de l’audition supposément d’origine vasculaire:
    • acouphènes (bourdonnements d’oreille),
    • hypoacousie (diminution de l’audition),
    • de vertiges,
    • des douleurs dues à de l’artérite (notamment au cours de la marche),
    • un syndrome de Raynaud (engourdissement des extrémités, mains surtout).

     

Comment utiliser  Tanakan® ?

 Tanakan® se prend à raison de un comprimé trois fois par jour avec un verre d’eau, au moment des repas.

Sous forme soluble il se prend également trois fois par jour, une dose (l’équivalent d’une pipette soit 1 ml de solution) pendant le repas, diluée dans un demi-verre d’eau.

Dans tous les cas, on ne dépassera jamais la dose de 9 comprimés (ou de 9 doses) par jour.

Il peut se conserver pendant 3 ans à une température de 25 °C maximum.

 

Effets indésirables de  Tanakan®

 Tanakan® ne présente que peu d’effets indésirables.

On retrouve assez rarement :

  • des maux de tête,
  • des troubles digestifs,
  • des troubles cutanés.

Contre-indications de  Tanakan® 

 Tanakan® est contre-indiqué en cas d’hypersensibilité à l’un des composants (gingko biloba ou excipients utilisés dont le lactose monohydraté notamment).

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents