Soigner une gastro-entérite, combien ça coûte?

La gastro-entérite
Source: Fourmisanté

La gastro-entérite (gastro pour les intimes) est une infection digestive fréquente qui se manifeste essentiellement par les symptômes suivants :

  • des maux de ventre à type de crampes,
  • des vomissements,
  • une diarrhée,
  • des nausées,
  • de la fièvre.

La première chose à faire en cas de gastro-entérite est de correctement se laver les mains avant chaque repas et de bien s’hydrater. En effet, la diarrhée due aux gastro-entérites entraîne très rapidement une déshydratation qui peut se révéler dangereuse.

Cette notion d’hydratation est tout particulièrement importante lorsqu’un bébé présente des symptômes de gastro-entérite. Penser à bien vous laver les mains si vous vous occupez d’un bébé.

 

Approche allopathique de la gastro

Une gastro-entérite peut être d’origine bactérienne ou virale.

Les premières sont beaucoup plus dangereuses que les secondes mais également beaucoup plus rares (elles ne représentent qu’un tiers des cas de gastro).

En cas de gastro les médecins vont procéder à un traitement symptomatique du problème.

Les gastro-entérologues, eux, vont chercher à identifier la cause de la maladie et à déterminer si elle est d’origine bactérienne ou virale. Ils peuvent également être amenés à pratiquer une échographie voire une endoscopie dans les cas les plus sérieux. Enfin, si le gastro-entérologue estime que la gastro-entérite est un symptôme à rattacher à une autre pathologie il peut rediriger le patient vers un confrère plus compétent.

Remarque : des vaccins contre la gastro-entérite  existent mais ils sont particulièrement peu utilisés, notamment en raison de leur coût  (70 € la dose et deux injections sont nécessaires).


Prise en charge de la diarrhée

Les traitements classiques de la diarrhée prescrits par les médecins et que vous pouvez vous procurer en vente libre en pharmacie sont :

  • Imodium®  ou Immosel ® : 3 à 4 €
  • Tiorfan® : 9,43 €
  • Smecta® : 5 €
  • Bédélix® : 10 €.
  • Métoclopramide ou Primpéran® : 3,80 €
  • Dompéridone : Motilium®, Péridys®, OroPéridys® : 3,50 €.

 

Prise en charge des vomissements et des nausées :

Ces médicaments sont disponibles uniquement sur ordonnance.

 

Prise en charge des ballonements :

Météospasmyl® : 3,69 €

 

Approche homéopathique de la gastro

Un des premiers remèdes recommandé en homéopathie pour lutter contre la gastro-entérite est Arsenicum album à prendre tous les quarts d’heure en 5 CH.

Ensuite, tout dépend des caractéristiques de l’infection :

  • si le patient présente une fièvre : Podophyllum peltatum en 9 CH,
  • si le patient vomit dès qu’il s’alimente : Magnesia carbonica en 9 CH,
  • si le patient a des ballonnements : Carbo vegetalis en 7 CH,
  • en cas de diarrhées très liquides : China en 5 CH.

Si les symptômes persistent, consulter un médecin homéopathe

 

Automédication

Il est possible de procéder à une automédication en cas de gastro, surtout si on sait qu’elle est consécutive à une mauvaise hygiène (mains mal lavées avant un repas par exemple).

  • Il faut commencer par se reposer, si possible en restant au lit en cas de violentes crampes abdominales.
  • Dans les premiers temps limiter son alimentation pour laisser le système digestif se reposer puis manger des yaourts destinés à rééquilibrer la flore intestinale.
  • Consommer du riz pour limiter les diarrhées.
  • Vous pouvez également consommer de largile verte en poudre en cas de diarrhée : mettez une cuillère à café d’argile dans un verre d’eau et buvez avant que la poudre ne se dépose au fond (attention, ça a un goût de terre et il ne faut pas prendre d’argile si vous prenez des médicaments en parallèle ou si vous êtes une femme enceinte).
  • En cas de ballonnements prenez du charbon végétal activé : 8 €.
  • Penser à boire :
    • beaucoup d’eau mais par petites gorgées, quitte à boire à la petite cuillère (attention pas de consommation de jus de fruits et a fortiori de jus d’agrumes),
    • dans certains cas bien particuliers de crampes digestives liées à une diarrhée les sodas à base de cola se révèlent efficaces (1 € le litre sous forme de canette),
    • un litre d’eau mélangé à 6 cuillérées à café de sucre et 1 cuillérée à café de sel,
    • du thé noir très infusé,
    • du thé à la menthe.

     

Dans tous les cas, si les symptômes persistent plus de 72 heures ne pas hésiter à consulter un médecin.

Remarque : les prix mentionnés ici ne sont donnés qu’à titre indicatifs et sont donc susceptibles de varier.

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents

  • image description

    Soigner un orgelet, combien ça coûte ?

    Lire la suite
  • Tout savoir sur l'appareillage auditif et les prothèses auditives

    Lire la suite
  • Remboursements et prises en charge des prothèses auditives

    Lire la suite