Groupe de pétition pour un large accès aux tarifs des médecins

Source: Fourmisanté

Fourmi Santé, premier site de comparaison des tarifs de la santé en France, a lancé en avril 2012 un comparateur de tarifs de consultation des médecins avec simulation du reste à charge. Cette fonctionnalité a dû être retirée du site suite aux mises en demeure de la CNAMTS reçues pendant l'été 2012, et interdisant les liens hypertextes de Fourmi Santé vers le site ameli.fr ainsi que la réutilisation des données des tarifs de médecins.

 

La démonstration de cette fonctionnalité est toutefois toujours visible :

 

 

Pratique, simple, permettant de fournir une information géolocalisée, des fonctions de tri, et de comprendre avec la fonctionnalité du ticket de reste à charge, la part prise en charge par l'Assurance Maladie, la part remboursée par les mutuelles, sous forme de fourchettes et ainsi d'avoir une indication en euros du reste à payer pour les patients lors de consultations sans acte, ce service va dans le sens d'une meilleure maîtrise du budget pour le patient, une meilleure compréhension du parcours de soins  et participe donc au combat tonitruant contre les dépassements d'honoraires, en faveur du pouvoir d'achat des Français en période de crise...

 

C'est donc avec une totale incompréhension que nous avons reçu la position de la CNAMTS à l'égard de données publiques, d'intérêt public et qui devraient être diffusées le plus largement possible dans le respect, il va de soi, de la loi Informatiques et Libertés. A ce titre, nous avons informé la CNIL de notre démarche et respectons bien sûr le droit des médecins au retrait et modifications de leurs données.

 

Choix de comparer les tarifs des consultations

 

Outre le fait que la CNAMTS ne souhaite pas la réutilisation de ces données, il nous a été reproché dans cette version beta (mise en ligne à la fin avril 2012 et retirée en août 2012)  de ne pas indiquer la Source, ce qui est faux puisque comme le montre la video une mention au site de l'Assurance Maladie et des liens vers la fiche du médecin sur le site ameli.fr étaient faits. Liens d'ailleurs que la CNAMTS dans un premier courrier en juillet nous ont demandé d'enlever et ont coupé. Ce qui peut paraître étrange car la notion de liens et de redirection est inhérente à internet et permet justement une large diffusion de l'information.

 

Service perfectible, mais service quand même...

 

Il est vrai toutefois que nous ne mentionnions pas la date de dernière mise à jour des données, ce qui pouvait être corrigé rapidement, et que nous avions fait le choix de ne comparer que les tarifs des consultations et pas les actes dans un premier temps, car leurs tarifs peuvent varier pour un même acte suivant la manière dont il est effectué etc...

Cependant, l'information du tarif de la consulation était déjà une information intéressante en elle-même, puisqu'elle peut varier du simple au quadruple dans un même quartier pour certaines spécialités...

Nous avions d'ailleurs été lauréat du premier concours Dataconnexions récompensant les services innovants de réutilisation de données publiques. Le service était certes perfectible mais il avait le mérite d'exister et comme toujours en innovation ouverte c'est en confrontant la technologie aux usages que peuvent se créer d'avantage de valeur ajoutée.

 

Réaction des pouvoirs publics

 

Au moment où sont discutées les solutions pour réduire les dépassements d'honoraires, que ces dépassements sont régulièrement sous le feu des projecteurs avec les écarts de prix, nous souhaitons une réaction des pouvoirs publics sur cette position de la CNAMTS qui ne fait pas tout pour faciliter l’accès des assurés à une comparaison des montants des honoraires et entrave même les initiatives qui vont dans ce sens.

A ce titre nous avons crée un groupe facebook que tous ceux qui veulent faire avancer ce débat pour permettre réellement la large diffusion et la réutilisation des données de tarifs peuvent rejoindre!

Vous pouvez également participer à cette pétition en nous envoyant un mail.

Merci

 

 

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents