Le fonctionnement du sommeil

Source: Fourmisanté

Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. La qualité du sommeil est donc fondamentale d’autant que c’est elle qui nous permet d’être en forme aussi bien physiquement que mentalement.

Pourtant, nous ne sommes pas tous égaux dans ce domaine. En effet un quart des adultes éprouvent des difficultés à s’endormir ou à rester endormis.


Les autres sujets sur la fatigue et le sommeil


Les causes de la fatigue

La fatigue : chronique ou inhabituelle, fatigue musculaire ou nerveuse 

Traitement de la fatigue et des troubles du sommeil

Une meilleure hygiène de vie pour lutter contre la fatigue


 

Cycles de sommeil



En principe, une nuit de sommeil complète se compose de trois à cinq cycles de 90 minutes.

Chaque cycle se décompose en phases de sommeil à ondes lentes (quatre premières phases) et en une phase de sommeil paradoxal qui correspond à la période pendant laquelle la personne rêve.

Les quatre phases de sommeil à ondes lentes sont :

  • la somnolence (endormissement),
  • le sommeil léger (50 % du temps de sommeil à lui seul),
  • le sommeil profond (qui regroupe les troisième et quatrième phases) pendant lequel ont lieu la fabrication d’hormone thyroïdienne et les divisions cellulaires.

Le sommeil paradoxal (20 à 25 % du temps de sommeil) est lui aussi très important au niveau psychique.

 

 

Les risques du manque de sommeil


Le sommeil est indispensable et s’il vient à manquer, comme c’est le cas dans certaines pathologies, il est également susceptible de favoriser les infections.

Finalement, le manque de sommeil a de nombreuses conséquences fâcheuses : fatigue bien sûr mais également

  • prise de poids,
  • tendance à la déprime,
  • baisse de la vigilance (avec les risques d’accidents que cela comporte),
  • hypertension,
  • irritabilité.

 

 

Identifier les troubles du sommeil



Les principaux troubles du sommeil sont :

  • le ronflement,
  • les apnées du sommeil,
  • l’insomnie,
  • la narcolepsie,
  • l’hypersomnie,
  • le syndrome des jambes sans repos,
  • le somnambulisme,
  • l’ensemble des parasomnies.

Tous n’entraînent pas nécessairement des problèmes de fatigue prolongée.

Quelques points sont importants à surveiller pour savoir si on souffre de troubles du sommeil et si consulter un médecin peut s’avérer nécessaire.

Repérez si :

  • vous mettez plus d’une demi-heure à vous endormir après vous être couché,
  • si vous vous réveillez plusieurs fois par nuit,
  • si, après vous être réveillé la nuit, vous éprouvez des difficultés à vous rendormir,
  • si vous vous réveillez trop tôt le matin,
  • si ces troubles surviennent trois fois par semaine au moins,
  • si ces troubles persistent depuis un mois,
  • si votre vigilance est altérée le lendemain.

 

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents