L' allergie cutanée : attention aux cosmétiques et métaux

L'allergie
Source: Fourmisanté

L’allergie cutanée, ou allergie de contact, se manifeste souvent sous forme :

·       d’eczéma,

·       d’urticaire,

·       d’une rougeur.

La réaction cutanée est précise, localisée à l’endroit exact où l’allergène est entré en contact avec la peau.

 


 

Il n’est pas toujours aisé de diagnostiquer l’allergène responsable des allergies de contact. En effet, n’importe quelle substance peut-être en cause. Cela va du vernis à ongles au savon en passant par une bague, un bracelet, un parfum, une boucle de ceinture ou une fermeture éclair.

Ce sont les tests épicutanés (ou patch-tests) réalisés par les allergologues qui sont les plus efficaces et les plus fiables pour déterminer quels sont les allergènes responsables.

 

 

Les allergies aux métaux



Les métaux qui entraînent fréquemment des allergies sont :

  • le nickel,
  • le chrome.

Ils sont essentiellement présents dans l’industrie textile. On les retrouve dans toutes sortes d’accessoires ou d’objets :

  • boutons de jeans,
  • boucles de ceinture,
  • fermeture éclair,
  • bijoux,
  • épingles.

Au quotidien ils peuvent aussi être présents dans :

  • les poignées de portes,
  • les stylos,
  • les montures de lunettes,
  • les teintures pour le cuir (pour le chrome),
  • certains ciments,
  • les détergents…

 

 

Les allergies aux cosmétiques


De nombreux cosmétiques peuvent être à l’origine d’allergies cutanées.

Ainsi parmi les responsables des allergies de contact on retrouvera :

  • le maquillage,
  • les shampooings,
  • les parfums,
  • les mousses à raser,
  • le vernis à ongle, etc.

Ce sont généralement les produits conservateurs, émulsifiants et autres composants chimiques qui sont responsables des réactions allergiques.

Les réactions se présentent sous la forme :

  • d’eczéma,
  • de rougeurs,
  • d’urticaire,
  • de prurit (démangeaison),
  • d’asthme,
  • de troubles respiratoires (plus rares)…

 

 

Références : site de l’AFPRAL.

 


Pour aller plus loin

Cette page vous a intéressé? Partagez-la sur les réseaux sociaux et posez vos questions à nos professionnels de santé.

Articles récents